Navigation – Plan du site
Dossier : Les politiques de lutte contre les inégalités scolaires d'un pays à l'autre

Les figures du local dans les politiques d’éducation prioritaire au Portugal

Local implementations in priority education policies in Portugal
Las figuras locales en las políticas de educación prioritaria en Portugal
Aspekte der Lokalpolitik in den schulpolitischen Fördermaßnahmen in Portugal
José Alberto Correia et João Caramelo
p. 41-52

Résumés

Après avoir resitué les politiques d’éducation prioritaire (PEP) au Portugal dans le contexte socio-politique de la révolution des Œillets puis de la « normalisation démocratique » qui l’a suivie, nous nous attachons à dégager les différentes « figures du local » qui y sont mises en œuvre ou y émergent, en lien avec les évolutions des PEP au Portugal et en Europe. Ils montrent ainsi que se sont succédées et pour une part superposées les figures d’un local techno-fonctionnaliste, « assistantiel » et sécuritaire. Ces figures, essentiellement définies par rapport à l’intervention de l’État central dont elles sont subsidiaires, s’opposent ou composent avec une figure alternative, celle d’un local citoyen, qui, elle, se produit et s’expérimente de manière moins visible et dans un régime d’action plus militant qu’institutionnel.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2017.
Consulter cet article

Plan

Les politiques éducatives au Portugal : contrôle idéologique, démocratisation sociale et normalisation démocratique
Les politiques d’éducation prioritaire et l’émergence du local dans la conception des politiques éducatives
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le développement et la structuration des politiques d’éducation prioritaire (PEP) au Portugal s’inscrivent, comme dans d’autres pays, dans un processus de redistribution des responsabilités sociales de gestion de la question éducative, concernant notamment ses dimensions les plus problématiques. De manière générale, les systèmes éducatifs ont tendance à diversifier leurs modes de régulation dans une logique qui consiste à renvoyer à la périphérie des systèmes la responsabilité de la gestion de la scolarisation des populations les plus problématiques.

Ces transformations ont été suivies d’une revalorisation discursive du « local » et de l’action de proximité, sans pour autant que soit produite une définition positive du local. En effet, jusqu’au milieu des années soixante-dix, la référence au local a été, en général, associée à la critique du modèle étatique centralisé de développement dont les principales préoccupations étaient l’unité et l’intérêt national. Ce modèle comportait en o...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

José Alberto Correia et João Caramelo, « Les figures du local dans les politiques d’éducation prioritaire au Portugal », Revue française de pédagogie, 178 | 2012, 41-52.

Référence électronique

José Alberto Correia et João Caramelo, « Les figures du local dans les politiques d’éducation prioritaire au Portugal », Revue française de pédagogie [En ligne], 178 | janvier-mars 2012, mis en ligne le 15 mars 2016, consulté le 01 septembre 2014. URL : http://rfp.revues.org/3536

Haut de page

Auteurs

José Alberto Correia

correia@fpce.up.pt
Université de Porto (Portugal), Construção Local da Educação

João Caramelo

caramelo@fpce.up.pt
Université de Porto (Portugal), Construção Local da Educação

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo ENS Éditions
  • Logo ENS de Lyon
  • Revues.org