Navigation – Plan du site
Varia

Évaluation comparée de deux dispositifs scolaires destinés à des élèves ayant des troubles d’apprentissage

Comparative evaluation of two educational schemes intended for pupils with learning troubles
Evaluación comparada de dos dispositivos escolares destinados a alumnos con problemas de aprendizaje
Vergleichende Bewertung zweier Schuleinrichtungen für Schüler mit Lernstörungen
Philippe Tremblay
p. 63-72

Résumés

Cet article traite de la comparaison de l’efficacité de deux dispositifs scolaires (inclusion et enseignement spécialisé) destinés à des élèves ayant des difficultés ou des troubles d’apprentissage. Douze classes inclusives (groupe expérimental) et treize classes d’enseignement spécialisé (groupe contrôle) ont participé à la recherche. Les résultats montrent que les deux dispositifs se distinguent peu en ce qui concerne leur population et les ressources qui leur sont attribuées. Toutefois des différences significatives apparaissent pour l’efficacité pédagogique, principalement en lecture et écriture. Le dispositif d’inclusion se montre globalement plus efficace que celui d’enseignement spécialisé.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2017.
Consulter cet article

Plan

Revue de la littérature
Objectif
Méthodologie
Dispositifs
Participants
Outils
Résultats
Discussion et conclusion

Aperçu du début du texte

Revue de la littérature

Le passage de dispositifs d’enseignement spécialisé ségrégatifs vers d’autres, plus intégratifs ou inclusifs, a connu des évolutions différenciées. Par exemple, dans les pays francophones, alors que dès la fin des années soixante-dix au Québec, le choix de l’intégration scolaire, puis d’une école inclusive s’est imposé, en France et en Belgique, l’approche médicale et déficitaire du handicap, longtemps dominante, a conduit au maintien des structures ségrégatives jusqu’à ces dernières années (Vial, 1986), avec des taux relativement faibles d’intégration en classe ordinaire d’élèves à besoins spécifiques (Eurydice, 2005 ; European Agency for Development in Special Needs Education, 2003 ; OCDE, 2007). La loi du 11 février 2005 en France (République française, 2005) et différents amendements législatifs en Communauté française de Belgique en 2009 ont donné lieu à des aménagements favorisant une école plus inclusive. L’inclusion scolaire marque le passage d’une app...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Tremblay, « Évaluation comparée de deux dispositifs scolaires destinés à des élèves ayant des troubles d’apprentissage », Revue française de pédagogie, 179 | 2012, 63-72.

Référence électronique

Philippe Tremblay, « Évaluation comparée de deux dispositifs scolaires destinés à des élèves ayant des troubles d’apprentissage », Revue française de pédagogie [En ligne], 179 | avril-juin 2012, mis en ligne le 15 juin 2016, consulté le 24 septembre 2014. URL : http://rfp.revues.org/3670

Haut de page

Auteur

Philippe Tremblay

philippe.tremblay@fse.ulaval.ca
Université Laval (Canada), faculté des sciences de l’éducation et Université libre de Bruxelles (Belgique), faculté des sciences psychologiques et de l’éducation

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo ENS Éditions
  • Logo ENS de Lyon
  • Revues.org