Navigation – Plan du site
VARIA

L’école, la culture religieuse et le vivre-ensemble : une perspective comparative

School, religious knowledge and living-together: a comparative perspective
Bruno Michon
p. 85-97

Résumés

Cet article s’appuie sur une comparaison de différents types d’enseignement des faits religieux en France et en Allemagne. À partir d’une analyse des curricula français et de ceux du Bade-Wurtemberg, de Berlin et du Brandebourg, il s’agit de mettre en parallèle les stocks de connaissances effectivement acquis par les élèves et ces divers enseignements. L’auteur focalise particulièrement son attention sur la dimension du vivre-ensemble de ces enseignements et sur l’intérêt d’un enseignement du fait religieux réconciliant une approche patrimoniale et une approche anthropologique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

France/Allemagne : un état des curricula
En France, un enseignement historique
En Allemagne, un enseignement confessionnel et d’éthique
L’école : du curriculum formel aux connaissances acquises
Présentation de la méthode
L’enseignement du fait religieux en France : entre laïcité et patrimonialisation
En Allemagne : un enseignement multiforme
Conclusion

Aperçu du début du texte

La place de l’enseignement du fait religieux au sein de l’école française laïque fait partie des questionnements désormais classiques au sein de l’Éducation nationale. Déjà, en 1901, la Ligue française de l’enseignement proposait de substituer « des notions sommaires d’histoire des religions » à l’enseignement confessionnel alors exclu des écoles publiques depuis plus de vingt ans (Ognier, 1991, p. 260). Il faut néanmoins attendre près de quatre-vingts ans pour que cette revendication soit véritablement relayée. C’est en effet encore une fois la Ligue de l’enseignement qui proposa – en 1982 lors de son colloque de Montpellier – d’inclure l’étude « des textes fondateurs des grandes religions dans les programmes scolaires » (Nouailhat, 2000, p. 11). Cette revendication trouva un écho dans les milieux pédagogiques et sociologiques de la France des années 1980 et se cristallisa autour de l’affirmation d’une perte de culture religieuse des jeunes générations. Le constat de cette perte s’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Michon, « L’école, la culture religieuse et le vivre-ensemble : une perspective comparative », Revue française de pédagogie, 186 | 2014, 85-97.

Référence électronique

Bruno Michon, « L’école, la culture religieuse et le vivre-ensemble : une perspective comparative », Revue française de pédagogie [En ligne], 186 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://rfp.revues.org/4417 ; DOI : 10.4000/rfp.4417

Haut de page

Auteur

Bruno Michon

École supérieure en travail éducatif et social de Strasbourg, laboratoire Dynamiques européennes

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org