Navigation – Plan du site
Les descendants d’immigrés à l’école : destins scolaires et origines des inégalités

Origine migratoire et inégalités scolaires : étude longitudinale des résultats scolaires des descendants d’immigrés en France et en Angleterre

Migration background and educational inequality: A longitudinal study of the academic achievement of children of immigrants in France and England
Mathieu Ichou
p. 29-46

Résumés

Ce texte propose une analyse quantitative de l’évolution des résultats scolaires des descendants d’immigrés de l’école primaire à la fin de l’enseignement secondaire en France et en Angleterre, grâce à l’exploitation de trois panels d’élèves de grande ampleur : les panels 1995 et 1997 du ministère de l’Éducation nationale en France, la Longitudinal Study of Young People in England (LSYPE) en Angleterre. Les résultats obtenus montrent que, par-delà les effets de leur origine sociale, les descendants d’immigrés de Turquie ont des résultats scolaires systématiquement plus bas que les autres en France, alors que les enfants d’immigrés d’Asie du Sud-Est et de Chine se situent, des deux côtés de la Manche, au sommet de la stratification scolaire. Le fort rattrapage scolaire des descendants d’immigrés par rapport aux enfants de natifs dans le secondaire en Angleterre contraste avec le décrochage relatif de la plupart des enfants d’immigrés dans les collèges français. Au total, il semble que, par rapport aux enfants de natifs, les descendants d’immigrés s’en sortent mieux en Angleterre qu’en France. En plus de leur position sociale dans le pays d’immigration, les propriétés sociales pré-migratoires des parents immigrés, en particulier leur position éducative relative dans leur pays d’origine, permettent de rendre compte des positions scolaires de leurs enfants au sein des systèmes scolaires français et anglais.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Jalons pour la comparaison
Deux systèmes éducatifs
Deux histoires migratoires
Données et méthodes
Trois enquêtes longitudinales et deux bases de données complémentaires
Variables utilisées
Origines migratoires
Propriétés sociales
Résultats scolaires
La méthode d’appariement exact
Des origines sociales inégales
Des trajectoires scolaires différenciées : de la description à l’explication
L’inertie des positions scolaires relatives
Des évolutions contrastées
Deux systèmes de stratification scolaire : des pistes explicatives
Conclusion

Aperçu du début du texte

La France et la Grande-Bretagne sont deux pays d’immigration (Noiriel, [1988] 2006 ; Panayi, 2010). Les immigrés et leurs descendants forment une part importante, aux alentours d’un cinquième, de la population respective de ces deux pays (Lhommeau & Simon, 2010 ; Owen, 2003). Pour les descendants d’immigrés, l’école, institution capitale qui marque les trajectoires sociales de tous les individus, est investie d’attentes particulièrement fortes d’ascension et d’intégration sociale (Zeroulou, 1988 ; Brinbaum & Kieffer, 2005 ; Kao, Vaquera & Goyette, 2013). En s’inspirant des travaux existants sur les scolarités des enfants d’immigrés en France (en particulier Vallet & Caille, 1996 ; Brinbaum & Cebolla Boado, 2007 ; Brinbaum & Kieffer, 2009 ; Tucci, 2010 ; Brinbaum, Moguérou & Primon, 2012 ; Ichou, 2013) et en Grande-Bretagne (Rothon, 2007 ; Rothon, Heath & Lessard-Phillips, 2009 ; Wilson, Burgess & Briggs, 2011), ce texte propose une description et une explication des différences de r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Ichou, « Origine migratoire et inégalités scolaires : étude longitudinale des résultats scolaires des descendants d’immigrés en France et en Angleterre », Revue française de pédagogie, 191 | 2015, 29-46.

Référence électronique

Mathieu Ichou, « Origine migratoire et inégalités scolaires : étude longitudinale des résultats scolaires des descendants d’immigrés en France et en Angleterre », Revue française de pédagogie [En ligne], 191 | avril-mai-juin 2015, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://rfp.revues.org/4742 ; DOI : 10.4000/rfp.4742

Haut de page

Auteur

Mathieu Ichou

Institut national d’études démographiques (Ined)

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org