Navigation – Plan du site
Varia

Les touchers en EPS : entre usages et réticences ?

Physical contact in PE: useful and reluctance?
Magali Boizumault et Geneviève Cogérino
p. 73-87

Résumés

Cet article vise un double objectif : caractériser les touchers observables entre l’enseignant et ses élèves en éducation physique et sportive (EPS) ; spécifier les représentations véhiculées par les enseignants d’EPS sur leurs touchers en les confrontant à leur pratique filmée. Huit enseignants d’EPS ont été observés et filmés, dans quinze activités physiques et sportives différentes. Un entretien semi-directif et un montage vidéo, support d’un entretien d’auto-confrontation, ont permis de faire émerger les représentations et intentions des enseignants vis-à-vis des touchers, les fonctions qu’ils leur attribuent ainsi que leur positionnement éthique.
Les enseignants sont peu conscients de ces touchers, souvent spontanés, et disent ne pas les rechercher, alors qu’ils sont fréquents. Quatre grandes fonctions sont repérables. Seules deux sont mises en évidence par les enseignants : celles revendiquées par l’institution. La fonction affective est passée sous silence, bien qu’elle soit prioritairement mobilisée par tous.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les touchers étudiés dans de nombreux champs scientifiques
Les touchers et les études dans le cadre scolaire
Les touchers en EPS
Méthodes
Résultats
Les touchers observés
Les représentations liées au toucher
Des avis partagés
Un toucher sélectif ?
Fonctions, formes et lieux des touchers
Les touchers commentés en auto-confrontation
Synthèse : faire, dire, se voir faire
Discussion

Aperçu du début du texte

Introduction

Cet article a pour objectif de questionner l’intérêt et l’usage du toucher en éducation physique et sportive (EPS). Les effets du toucher, défini comme un contact tactile entre deux personnes ou plus, ont été étudiés dans de nombreux contextes. Peu d’études concernent le milieu scolaire, et encore moins l’EPS. Or, il s’agit d’une discipline où le corps est au centre des apprentissages des techniques corporelles et les élèves pourraient bénéficier de ces contacts.

Les touchers étudiés dans de nombreux champs scientifiques

Une grande diversité de champs scientifiques a consacré des études au contact tactile entre personnes (Field, 2010 ; Gallace & Spence, 2010) : ses formes, fonctions et effets sont très divers. La psychologie sociale en a étudié l’influence sur l’attitude d’une autre personne ; la psychologie cognitive a classé les différents touchers et sensations associées, identifié les aspects perçus plaisants ou non, repéré ceux liés à la fonction communicative ; l’ant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Magali Boizumault et Geneviève Cogérino, « Les touchers en EPS : entre usages et réticences ? », Revue française de pédagogie, 191 | 2015, 73-87.

Référence électronique

Magali Boizumault et Geneviève Cogérino, « Les touchers en EPS : entre usages et réticences ? », Revue française de pédagogie [En ligne], 191 | avril-mai-juin 2015, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rfp.revues.org/4757 ; DOI : 10.4000/rfp.4757

Haut de page

Auteurs

Magali Boizumault

CIAMS, université Paris-Sud, université Paris-SaclayCIAMS, université d’Orléans

Geneviève Cogérino

Université Claude-Bernard Lyon 1, CRIS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org