Navigation – Plan du site
Dossier

L’efficacité d’une politique de formation professionnelle se mesure-t-elle à la réussite de l’insertion professionnelle ?

Can the effectiveness of a professional training policy be measured in terms of success in entering the job market?
Catherine Béduwé
p. 37-48

Résumés

La mesure de l’efficacité d’une formation, notamment professionnelle, à travers la réussite professionnelle de ses diplômés est au cœur de l’évaluation d’une politique de formation. Elle ne peut se faire sans prendre deux décisions : la première concerne les indicateurs à retenir pour évaluer la réussite des formés et la deuxième la part de responsabilité de la formation dans les résultats observés par ces indicateurs. On montre que ces décisions reposent sur des choix à la fois théoriques, méthodologiques et souvent extrêmement techniques de représentation des relations formations-emplois qui sont lourds d’enjeux et de valeurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Peut-on mesurer la réussite professionnelle ?
Peut-on mesurer l’efficacité d’une formation ?
De l’efficacité à la valeur professionnelle d’une formation
Conclusion

Aperçu du début du texte

Un objectif explicite des politiques de formation professionnelle est de pourvoir aux besoins en qualifications et compétences que nécessitent déjà ou vont nécessiter dans l’avenir les mutations de l’emploi et des marchés du travail. Elles visent donc à développer aussi bien la formation initiale des jeunes que la formation tout au long de la vie des adultes et des salariés. Ces politiques reposent sur un large consensus entre tous les acteurs de la formation, l’État, les individus et les employeurs (Béduwé & Espinasse, 1995 ; OCDE, 2014), qui voient dans la formation, notamment celle des jeunes, le meilleur moyen de donner aux individus des compétences professionnelles durables qui, au-delà d’une insertion professionnelle réussie, leur permettront d’évoluer et de s’adapter aux évolutions du travail et des organisations. On attend donc des politiques de formation professionnelle qu’elles aient des effets de court, de moyen et de long terme sur la production des qualifications (Asken...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Béduwé, « L’efficacité d’une politique de formation professionnelle se mesure-t-elle à la réussite de l’insertion professionnelle ? », Revue française de pédagogie, 192 | 2015, 37-48.

Référence électronique

Catherine Béduwé, « L’efficacité d’une politique de formation professionnelle se mesure-t-elle à la réussite de l’insertion professionnelle ? », Revue française de pédagogie [En ligne], 192 | juillet-août-septembre 2015, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://rfp.revues.org/4827 ; DOI : 10.4000/rfp.4827

Haut de page

Auteur

Catherine Béduwé

Université Toulouse 1 Capitole, CRM

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org