Navigation – Plan du site
Varia

Réformes pédagogiques et autonomie professionnelle : un couple en tension

Educational reforms and professional autonomy: a couple under pressure
Simon Enthoven, Caroline Letor et Vincent Dupriez
p. 95-108

Résumés

Cet article traite des réformes pédagogiques et des conditions organisationnelles propices à leur déploiement. En s’appuyant sur les cadres d’analyse issus de la sociologie des organisations notamment nord-américaine, les auteurs veillent tout d’abord à rappeler pourquoi les structures organisationnelles des systèmes éducatifs représentent un environnement a priori hostile aux réformes pédagogiques. En référence à une réforme en cours dans l’enseignement fondamental en Belgique francophone, ils montrent ensuite à la fois l’intérêt et la complexité d’un processus de réforme pensé en termes de « logique professionnelle », permettant de combiner le recours à des outils standardisés et la reconnaissance de l’autonomie professionnelle des enseignants. L’analyse empirique du processus de réforme s’appuie simultanément sur des entretiens avec les pilotes de la réforme, dix études de cas dans des écoles impliquées dans la réforme et une enquête par questionnaire auprès d’enseignants et de directeurs d’écoles participant à la réforme.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Les systèmes éducatifs : des environnements hostiles aux réformes pédagogiques
Penser le changement pédagogique à large échelle
Objectif et méthodologie
Résultats
La réforme « Décolâge ! » vue par ses pilotes
« Décolâge ! » au sein des établissements scolaires
La réforme atteint-elle ses objectifs ?
Discussion

Aperçu du début du texte

Introduction

La problématique des réformes pédagogiques et, par extension, du changement des pratiques pédagogiques des enseignants représente un véritable défi pour les décideurs politiques et pour les chercheurs en éducation tant les organisations scolaires se sont révélées résistantes au changement pédagogique à large échelle (Huberman, 1992 ; Elmore, 1996 ; Dupriez, 2015).

La sociologie des organisations aide à comprendre pourquoi la plupart des systèmes éducatifs demeurent ainsi hermétiques à des changements planifiés à large échelle, et c’est avec ce regard organisationnel que nous tentons de montrer, dans cet article, que la tension qui régit l’orientation des réformes pédagogiques – entre une logique de prescription des pratiques et l’autonomie pédagogique des enseignants – n’impose pas un choix exclusif dans l’élaboration d’une réforme. En effet, cette tension peut être dépassée par une logique intermédiaire, qu’à la suite de Rowan et Miller (2007), nous qualifions de « profe...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simon Enthoven, Caroline Letor et Vincent Dupriez, « Réformes pédagogiques et autonomie professionnelle : un couple en tension », Revue française de pédagogie, 192 | 2015, 95-108.

Référence électronique

Simon Enthoven, Caroline Letor et Vincent Dupriez, « Réformes pédagogiques et autonomie professionnelle : un couple en tension », Revue française de pédagogie [En ligne], 192 | juillet-août-septembre 2015, mis en ligne le 30 septembre 2018, consulté le 23 avril 2017. URL : http://rfp.revues.org/4843 ; DOI : 10.4000/rfp.4843

Haut de page

Auteurs

Simon Enthoven

Université catholique de Louvain, GIRSEF

Caroline Letor

Université catholique de Louvain, GIRSEF

Vincent Dupriez

Université catholique de Louvain, GIRSEF

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org