Navigation – Plan du site

« PARLER » : un dispositif pour prévenir les difficultés scolaires

“PARLER”: a program to prevent learning difficulties
Michel Zorman †, Pascal Bressoux, Maryse Bianco, Christine Lequette, Guillemette Pouget et Martine Pourchet
p. 57-76

Résumés

Cette recherche vise à évaluer les effets sur les acquisitions des élèves de « PARLER », un dispositif mis en place de la grande section maternelle jusqu’en fin de CE1 pour favoriser le développement langagier et prévenir l’échec scolaire dans les quartiers défavorisés. En comparaison avec les élèves d’un groupe témoin (N = 106), les résultats montrent que les élèves ayant bénéficié du dispositif PARLER (N = 107) ont de meilleures acquisitions en fin de CE1 dans toutes les dimensions testées : l’effet de PARLER apparaît tout à fait fort dans le domaine du langage oral et de la lecture, en particulier pour ce qui est de la compréhension de lecture ; la logique non verbale est elle aussi positivement affectée par le programme PARLER, ce qui tend à montrer que la portée du dispositif dépasse la seule sphère des progrès en langage oral et écrit qui représentait son objectif principal.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Du langage oral à la lecture
Développement du langage et environnement social
Programmes compensatoires et enseignement explicite
Le programme PARLER : Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir
Constitution des groupes de « besoin »
Principales caractéristiques pédagogiques du programme
Grande section de maternelle
Cours préparatoire
Cours élémentaire 1
Implantation du dispositif
Méthode
Participants
Matériel
Évaluations de grande section de maternelle
Langage oral
Performances non verbales
Connaissances préscolaires
Évaluations en fin de CE1
Procédure
Résultats
Éléments descriptifs
Approche modélisée
Apprentissage de la lecture-écriture
Performances cognitives et langagières
Discussion

Aperçu du début du texte

Le présent article rend compte des résultats d’une expérimentation conçue pour prévenir les difficultés scolaires des élèves issus de milieux sociaux défavorisés. Cette expérimentation a consisté à proposer, dès la grande section de maternelle et tout au long du cycle 2, un enseignement explicite et structuré axé sur le développement du langage oral et sur l’acquisition du principe alphabétique : le programme « PARLER » (Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir).

La pauvreté est depuis longtemps reconnue comme un facteur de risque de l’inadaptation, scolaire d’abord, sociale ensuite. Les enfants élevés dans des familles pauvres sont plus souvent en échec scolaire, redoublent plus que les autres et sortent plus tôt du système scolaire (Duncan, Ludwig & Magnuson, 2007). En France, on trouve seulement 3,3 % d’enfants en difficulté de lecture dans les secteurs scolaires recevant majoritairement des élèves de milieu favorisé alors qu’on en trouve 20,5 % dans les secteurs scol...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Zorman †, Pascal Bressoux, Maryse Bianco, Christine Lequette, Guillemette Pouget et Martine Pourchet, « « PARLER » : un dispositif pour prévenir les difficultés scolaires », Revue française de pédagogie, 193 | 2015, 57-76.

Référence électronique

Michel Zorman †, Pascal Bressoux, Maryse Bianco, Christine Lequette, Guillemette Pouget et Martine Pourchet, « « PARLER » : un dispositif pour prévenir les difficultés scolaires », Revue française de pédagogie [En ligne], 193 | octobre-novembre-décembre 2015, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 21 août 2017. URL : http://rfp.revues.org/4890 ; DOI : 10.4000/rfp.4890

Haut de page

Auteurs

Michel Zorman †

Université Grenoble Alpes, laboratoire des Sciences de l’éducation, Rectorat de l’académie de Grenoble

Pascal Bressoux

Université Grenoble Alpes, laboratoire des Sciences de l’éducation, Institut universitaire de France

Articles du même auteur

Maryse Bianco

Université Grenoble Alpes, laboratoire des Sciences de l’éducation

Christine Lequette

Université Grenoble Alpes, laboratoire des Sciences de l’éducation, Rectorat de l’académie de Grenoble

Guillemette Pouget

Université Grenoble Alpes, laboratoire des Sciences de l’éducation

Martine Pourchet

Inspection académique de l’Isère

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org