Navigation – Plan du site

La fréquentation des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté au cours préparatoire : un révélateur de l’organisation scolaire contemporaine

Intervention programs for first-grade struggling readers: an illustration of contemporary school organisation
Céline Piquée et Caroline Viriot-Goeldel
p. 47-70

Résumés

La présente recherche décrit l’admission des élèves en difficulté en lecture/écriture au sein de différents dispositifs d’aide au cours préparatoire. À partir d’un échantillon de 2 507 élèves scolarisés dans 131 classes, il apparaît qu’un nombre important d’élèves sont aidés par l’institution scolaire (un tiers, tous dispositifs confondus), mais aussi qu’ils bénéficient d’un faible volume horaire d’aide en général. La recherche souligne également le recours aux orthophonistes pour 12 % d’élèves. Une analyse plus approfondie permet de caractériser les publics aidés, révélant ainsi une relative inadéquation au niveau des élèves. L’ensemble des résultats rend compte de la reconfiguration contemporaine de l’organisation scolaire, dont les mots d’ordre sont individualisation, externalisation et médicalisation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’enquête
Participants
Instruments de mesure et procédures
Quantifier l’aide offerte aux élèves de cours préparatoire
Effectifs d’élèves accueillis dans les dispositifs
Intensité des aides
Cumul et subsidiarité des aides
Synthèse
Estimer l’adéquation de l’aide aux caractéristiques des élèves
Caractéristiques sociodémographiques des élèves accueillis dans les dispositifs
Niveau scolaire à l’entrée au CP des élèves accueillis en APC
Niveau scolaire à l’entrée au CP des élèves aidés par un maître E
Niveau scolaire à l’entrée au CP des élèves aidés par un orthophoniste
Cumul et subsidiarité des aides pour les élèves les plus faibles
Synthèse
Discussion
Intensité de l’aide aux élèves en difficulté au cours préparatoire
L’aide aux élèves en difficulté : témoin des transformations de l’organisation scolaire
Externalisation de l’aide et division du travail
La médicalisation de l’échec scolaire
Conclusion

Aperçu du début du texte

En France, plusieurs recherches nationales et internationales estiment à près de 15 % le nombre d’élèves éprouvant des difficultés de lecture importantes à l’issue de l’école primaire (International Association for the Evaluation of Educational Achievement [IEA], 2012) : ils sont capables de prélever des informations dans un texte court si elles sont explicites, mais ils sont en difficulté face à des tâches plus complexes (Gibert, Levasseur & Pastor, 2004 ; Colmant, Daussin & Bessonneau, 2011), notamment parce que leur procédure de reconnaissance des mots est lente et leur vocabulaire peu étendu (Bonjour & Gombert, 2004). Le constat est similaire au niveau du secondaire (OCDE, 2014). Ces recherches attestent également un fort déterminisme social précoce de la réussite scolaire et une dégradation globale régulière des performances en lecture et des acquis des élèves les plus fragiles au cours de ces quinze à vingt dernières années (Rocher, 2008 ; Rocher & Le Donné, 2012 ; OCDE, 2...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Piquée et Caroline Viriot-Goeldel, « La fréquentation des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté au cours préparatoire : un révélateur de l’organisation scolaire contemporaine », Revue française de pédagogie, 194 | 2016, 47-70.

Référence électronique

Céline Piquée et Caroline Viriot-Goeldel, « La fréquentation des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté au cours préparatoire : un révélateur de l’organisation scolaire contemporaine », Revue française de pédagogie [En ligne], 194 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2020, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://rfp.revues.org/4975 ; DOI : 10.4000/rfp.4975

Haut de page

Auteurs

Céline Piquée

Université Rennes 2, CREAD

Articles du même auteur

Caroline Viriot-Goeldel

Université Paris Est, EA 4384,Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, CIRCEFT, UPEC

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS de Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l'éducation
  • Revues.org